À tous les deux, les frangins Réa, Christophe l’ainé qui a arraché l’an dernier une ceinture de champion du monde de pankido dans sa catégorie, et Anthony son cadet- de 4 ans, 4ème dan de Pankido, pèsent plus de dix titres et ceintures de champion du monde dans des disciplines de combat de contact. La quarantaine conquérante, et pas du tout décidé à raccrocher son kimono, Anthony est venu aux arts martiaux attiré par les icones que l’on voit sur les écrans, dont une, Silverster Stallone, qu’il a rencontré en chair et en os, en 2013, à la descente du ring après avoir conquis de haute lutte la ceinture internationale de Pro fight : «c’était un grand moment» se souvient-il. Pour cet ancien étudiant en commerce qui a eu envie d’entamer un Deug d’histoire « ma période préférée est celle de l’antiquité » dit-il, peut-être la discipline du pancrace présente aux premiers jeux Olympiques du temps de la Grèce antique, y a-t-elle joué un rôle, la conquête demeure quelque chose de tout à fait relatif dans la mesure où le devoir d’étalonnage est constant. «Je remettrai certains de mes titres en jeu cette année dit-il. A 40 ans ! ». Son plus beau souvenir ? « Ma victoire aux championnats du monde MMA à Macao en Chine, combat dans une cage, au premier round contre un japonais.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.