Pour mieux voir et être vu, devenez fabricant de lunettes. Cette boutade reprise en forme de slogan à l’adresse des usagers de la route, pourrait être la devise de Christophe Boreillo, carcassonnais d’adoption d’origine toulousaine, qui a lancé sa propre marque éditée « La Fabrique ». Pour le designer qui a toujours travaillé dans ce secteur d’activité en qualité d’agent puis à la fabrication, le besoin de créer son propre style a prévalu sur toutes les réserves qui peuvent surgir devant une initiative qui relève du défi, tant les éléments de concurrence-la puissance de production au service des grandes marques – semblent disproportionnés. « C’est vrai que face aux grosses boîtes, ce type de démarche peut paraître surprenant. Mais c’est précisément sur cette différence de taille et de culture aussi, nous ne fabriquons pas des collections standards mais plutôt des modèles sur mesure, que se situe notre liberté de faire ». David contre Goliath, le pot de terre contre le pot de fer, les métaphores ne manquent pas pour qualifier le combat de Christophe Boreillo sur le marché national et étranger. À Carcassonne, ses lunettes sont vendues exclusivement, au « Carré de l’Optique » Baldy-Mejean, route de Toulouse. La sobriété des modèles s’accompagne d’une recherche esthétique influencée par la tendance des années 80 : verres grand format pour les hommes comme pour les femmes, montés sur des structures combinées métal et acétate, ainsi qu’écaille. Des lunettes pour tous, fabriquées en petite série. Uniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu