Claude Marti Salazar, né le 6 Mars 1940 à Carcassonne, est un chanteur essayiste romancier et poète de langue occitane. Il vit à Couffoulens, dans une maison au milieu des vignes, avec les Pyrénées pour horizon, village où il fut aussi instituteur de 71 à 76. Occitan aux racines catalanes et aragonaises, il a été l’un des premiers chanteurs engagés en langue occitane. Sa popularité nait avec les évènements de 68 et tout le mouvement de retour à la terre et chante comme ça le prend « Canti como aco me prend » le réveil d’une conscience régionaliste bien avant que la région fût baptisée «Occitanie». Il a chanté le Larzac, Montségur et l’hérésie, Montredon et les luttes vigneronnes. Il a été la voix que toute une Occitanie populaire attendait à chacun de ses concerts mais aussi un poète amoureux de sa terre. Et contre toutes les mondialisations «Gardarem Lo Marti» notre troubadour baroque de Couffoulens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu