RÉMY FORT
30 avril 2017
GEORGES & ROGER ANTECH
2 mai 2017
Show all

FRANCK PUTELAT

Jurassien de souche, carcassonnais par la force du hasard qui aurait tiré les cartes de son infime destinée à la fin des années 90, Franck Putelat, comme tous les grands possédés, n’appartient qu’à un monde, le sien. Il est accroché aux queues des casseroles comme une dernière chimère, chaque fois qu’un désir s’éteint un autre s’allume et voilà comment Franck Putelat est devenu une référence et une figure incontournable dans le paysage gastronomique et hôtelier carcassonnais, désormais à la tête de 3 établissements sur plusieurs gammes de prestations. Le droit au sol sur cette terre d’Aude bénie par Dyonisos et constellée d’étoiles Michelin lui est définitivement acquis. Bio express ou comment résumer en quelques lignes l’itinéraire d’un chef « Toqué » qui n’était parti dans sa course folle que muni d’un CAP de cuisine. Mieux qu’un rêve américain. Tout s’accélère très vite et les dés de sa vie de chef seront vite jetés. Sur le tapis rouge de cette piste aux étoiles, collection de souvenirs et d’instants clés se déroulent et vous montent à la tête ou comme des bulles de Champagne ou un Bocuse d’Argent qu’il accroche au revers de son veston. A l’aube de la cinquantaine, le chef peut se retourner sur son parcours, une force de l’âge qui inspire rétrospectivement une vraie admiration. Première étoile Michelin au Restaurant de l’Hôtel de la Cité, « La Barbacane ». Ouverture de son Restaurant « Le Parc » en 2006 et consécration avec une deuxième étoile Michelin en 2012. Le très attendu palmarès du Guide Michelin a été présenté pour l’année 2017 et Franck Putelat au «Parc», conserve ses 2 étoiles sur les épaules, une continuité qui confirme que l’Aude reste un des poids lourds de la gastronomie haut de gamme. On ajoutera l’ouverture de l’Hôtel de prestige du Parc et le contrôle de l’Hôtel du Pont Levis à proximité de la porte narbonnaise. Conquête de la ville tous azimuts, des bords de la Cité à la ville basse, l’aventure continue aux portes de la Bastide Saint Louis, fièrement adossé au Portail des Jacobins, Franck Putelat s’est lancé un nouveau défi sur le rythme à 4 Temps en dehors des codes de la gastronomie classique, 4 saisons pour déguster une cuisine à l’esprit typiquement bistrot. Franck Putelat n’a pas encore donné toutes les recettes qui commandent sa vie et on le sait capable de prendre le risque de se réinventer.

Christian Burgos

LA REDACTION
LA REDACTION
Le Mag Evasion, magazine papier gratuit existant depuis 1988, se dévoile depuis peu en version Web. Nous traitons de nombreux sujets comme la gastronomie, la mode, l'économie, le sport, la culture et les évènements dans tout le secteur de l'Aude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *