MIREN DE LORGERIL
16 avril 2017
LAURENT SPANGHERO
18 avril 2017
Show all

GÉRARD BERTRAND

Si vous désirez croiser Gérard Bertrand, deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous guettez sa silhouette élégante et longiligne dans les vignes de l’Hospitalet, soit vous fréquentez les aéroports du monde entier ! Le vigneron et l’homme d’affaires ne font qu’un et sont en effet très occupés, de la terre au ciel ! Lorsqu’il n’est pas auprès de ses ceps, Gérard Bertrand court la planète en qualité d’ambassadeur de ses vins. Son éloquence traduit sans détour, avec passion, son amour pour ses vignes, ses terroirs, à travers un regard et une approche à l’écoute de la nature. Comme l’atteste son engagement dans la biodynamie. Pour Gérard Bertrand, tout commence dans les pas de son père Georges. Il a à peine 10 ans quand il découvre les vignes. L’attractivité des souches attendra un peu : Gérard entame une carrière de rugbyman, sous le maillot de Narbonne puis du Stade Français. Dix années de haut niveau sportif pour forger son tempérament. Les gestes justes pour la qualité du jeu, un credo pas si éloigné de la viticulture… Le destin pousse Gérard à prendre plus rapidement que prévu la suite de son père. Le début de l’histoire s’écrit au Château Villemajou. Gérard Bertrand investit ensuite dans d’autres domaines, dont L’Hospitalet, son fleuron, en 2002. Le Clos d’Ora, Cigalus, les Châteaux d’Aigues-Vives, de la Soujeole, de la Sauvageonne, Laville-Bertrou, le Domaine de l’Aigle, portent aussi sa griffe, de l’Hérault à l’Aude. Son objectif ? Révéler des terroirs uniques. Des vins qui se retrouvent sur les plus grandes tables du monde et qui racontent notre Sud… Près de 200 vins sont désormais en catalogue sous la bannière Gérard Bertrand. Ce qui place le natif de Saint-André-de-Roquelongue en « symbole du nouveau Languedoc viticole ». Mais Gérard Bertrand sait également se muer en parfait maître de cérémonie, en son Château L’Hospitalet niché dans le massif de la Clape. Il vous accueille avec son équipe au coeur de l’été, une fois l’an, pour son célèbre festival de jazz. Les plus belles musiques s’invitent dans la cour de son domaine, qui devient salle de spectacles sous les étoiles pour quelques soirées choisies. En 2017, L’Hospitalet et son Festival proposent cinq affiches fin juillet : Imany (le 26), Norah Jones (27), Zucchero (28), Ben l’Oncle Soul (29) et Georges Benson (30). L’excellence artistique en écho à l’excellence viticole. Deux sources d’harmonie pour un même parcours brillant. A 50 ans passés, Gérard Bertrand a vécu plus de 40 ans avec ses deux pieds dans la terre de sa région. En phase avec les éléments, le paysage et les hommes.

Jean-Paul Chaluleau

LA REDACTION
LA REDACTION
Le Mag Evasion, magazine papier gratuit existant depuis 1988, se dévoile depuis peu en version Web. Nous traitons de nombreux sujets comme la gastronomie, la mode, l'économie, le sport, la culture et les évènements dans tout le secteur de l'Aude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *