Né le 22 Septembre à Lourdes. La Bigorre au coeur et ses montagnes Pyrénées pour terminer son horizon. C’est par une de ses bourlingues du rugby qu’il est venu poser ses valises et ses crampons dans les années 65 à Carcassonne. Dans la bistrocratie de la ville il imposera sa marque par l’ouverture de son bar le « RUGBY ». Emblème d’une carrière réussie à la fois dans les deux rugbys, le XV et le XIII. Tout est presque dit sur ce baroudeur des rugbys, capitaine et héros du XV de France, sacré meilleur avant en 1958 avec l’équipe de Lucien Mias contre l’Afrique du Sud, geste merveilleusement conté par Denis Lalanne dans son Grand combat du XV de France. Dans le XIII, il confirmera cette opinion d’un avant au dessus de la mêlée, stratège, d’une bravoure indomptable, rude au mal, à la fois défenseur et grand attaquant, un très grand et complet joueur de rugby. Il mènera l’AS Carcassonne de Félix Bergèse au doublé Coupe-Championnat. Il terminera sa carrière comme capitaine-entraineur du petit club de banlieue, enfant terrible du rugby local : Saint Jacques XIII. « Jeanjean » un monstre sacré et son « Rugby » était un repaire incontournable des aficionados de l’ovale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.