Jean-Michel Signoles est né le 8 Février 1949 à Carcassonne (68 ans). C’ est un homme d’affaires français mais aussi et surtout un enfant du pays. Il est le Président Directeur-Général de la Maison Goyard (malletier, maroquinier) depuis 1998. Il est l’ancien propriétaire et créateur de la marque Chipie. En 1989, il achète l’Hôtel de la Cité, l’hôtel de légende et son style néo-gothique sur le déclin dans les années 60. L’Hôtel de la Cité, ses boiseries, ses pelouses, son bar salon chaleureux, sa belle table étoilée, sa cave de prestige. Jean-Michel Signoles est de Carcassonne, splendeur et isolement d’un enfant du faubourg amoureux du lieu, il lui redonnera son lustre avec cette ambition de faire revivre le passé et les nuits de légendes. Une bio express comme un roman: héros fitzgéraldien, insaisissable et secret, mille légendes ont couru sur son nom depuis son aventure dès 1967 dans le monde de la fripe, de la récup, quand Jean-Michel Signoles devient « l’idole des Jean’s » pour une génération. Il incarnera toute sa vie tout autant un style de vie qu’un vieux rêve américain comme Gatsby le Magnifique, il n’a pas hérité de sa fortune, la réalité chez lui a le bruit rugueux des conquêtes secrètes. Après avoir vendu la marque de vêtements qui l’a rendu célèbre, l’homme d’affaires carcassonnais va relancer Goyard, maroquinerie de luxe et son célèbre monogramme sur cuir et toile enduite, qui symbolise depuis 1872 le luxe suprême dans les collections de malles et de sacs de voyage. On pourrait se résigner à clore la saga de Jean-Michel le magnifique, l’accord parfait du luxe, de la beauté et d’un style qui ont fait rayonner notre ville à travers le monde, s’il n’ y avait pas sa fratrie, ses quatre fils Alex, Rémi, Pierre et Edouard, et ce besoin d’exister hors du regard du père, histoire oedipienne ordinaire, ses fils aujourd’hui sont dans les affaires. Qualité et drôlerie d’un sacré cercle familial comme une marque qui avait fait la renommée du chef tutélaire de la famille. Le roman n’est pas prêt d’être refermé.

Christian Burgos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu