Lorsque Murielle Bailet a décroché son titre de meilleur ouvrier de France, « Cela a été un grand moment dans ma carrière » nous confie la fleuriste du 26 Rue de Verdun à Carcassonne. Vêtue d’une veste discrètement frappée des signes de la distinction, un liseré tricolore autour du cou, et sa réplique sur le côté du vêtement. « C’était en 1994, je m’étais bien préparée. » Tout d’abord installée rue de la Liberté, un CAP en poche, la jeune carcassonnaise va toujours privilégier sa formation. En participant aux concours nationaux et internationaux organisés par la profession, elle va développer savoir-faire, rigueur et développer toutes les facettes du métier, nous précise-t-elle. Une seconde place à la Coupe de France récompensera ses dispositions et son travail. Son accession à la grande famille des Meilleurs Ouvriers de France la situera ensuite dans l’excellence. Cette reconnaissance est une motivation quotidienne pour faire bénéficier chacun de ses clients de son expérience, de sa créativité et de l’amour du travail bien fait qu’elle se doit d’assurer au quotidien avec son équipe pour chacun de ses clients. Murielle Bailet assure ainsi, tous les mois, un atelier d’art floral, une manière de faire découvrir son métier, comme de partager son savoir-faire et un bon moment de convivialité avec ses clients

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.