OLIVIA RUIZ
8 avril 2017
JEAN-MARIE BESSET
10 avril 2017
Show all

RENÉ COLL

Musicien, chef d’orchestre, compositeur, producteur et arrangeur, René Coll (Pierre René Colombiès de son vrai nom) est mort à l’âge de 67 ans à Carcassonne. Il est inhumé à Trèbes (Aude). Il était né à Narbonne le 9 Septembre 1941, la ville de prédilection de Charles Trénet. Un musicien et un poète fou, miracle sans nom à la station chanson, comme une rencontre symbolique de deux enfants du pays. La dernière apparition publique du chef d’orchestre aura lieu en Août 2008 pour la 1ère édition du Festival Trénet. Tout avait commencé en 1957 pour le jeune René Coll dans sa ville natale, tout d’abord avec l’orchestre de son papa François, ensuite avec des copains du Lycée pour créer son premier groupe avant de partir forcer son destin à Paris. Tout s’enchainera si vite qu’on aura du mal à retenir ses notes qu’il sema dans sa course au succès. D’un quartet de jazz qui jazze dans le soir jusqu’à ce Big Band tendance Glenn Miller, aboutissement d’une carrière jusqu’à ce dernier bal perdu. Résumé à la baguette !! Très vite il tapa dans l’oeil de Stéphane Grappelli, comme quelques années plus tard dans celui de Michel Sardou avec lequel il remplira les salles de concert de 74 à 92. Un chef haut de gamme que tous les plateaux télé se sont arrachés ces 40 dernières années. Des» Champs Elysées» de Drucker à la «Sacrée Soirée» de Foucault, en passant par «FA SI LA Chanter» de Pascal Brunner pour finir dans le «Plus Grand Cabaret du Monde» de Patrick Sébastien. Ce feu sacré de la scène qu’il aura entretenu sur plusieurs décennies, qui lui aura fait faire un choix tranché et ce sera la variété et les bals populaires, d’un triomphe de Sardou au Palais des Congrès de Paris à la baloche du 15 Août à Alairac. On peut le dire, rares sont les villages du Grand Sud à ne pas avoir accueilli un jour ou l’autre le Grand Orchestre de René Coll. Il venait du Sud et par tous les chemins il y revient, surtout quand le Coll Orchestra nous remet ça.

Christian Burgos

LA REDACTION
LA REDACTION
Le Mag Evasion, magazine papier gratuit existant depuis 1988, se dévoile depuis peu en version Web. Nous traitons de nombreux sujets comme la gastronomie, la mode, l'économie, le sport, la culture et les évènements dans tout le secteur de l'Aude.

2 Comments

  1. VAN DRIEL dit :

    Pascal Brunner peut-être, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *