Trophée Prestige – Henry Tuilagi (Rugby à XV)
Dans la famille Tuilagi, je voudrais Henry, le golgoth samoan, 40 ans (il y a aussi Feretti, l’aîné, Olotuli, le seul non rugbyman, Alesana, Anitele’a, Sanele, Vavae et Manu). Le 3ème ligne centre international (10 sélections, participation à la Coupe du monde 2007) aux charges dévastatrices et aux placages implacables a maintenant rangé ses crampons, après une riche carrière pro. Il a débuté à Leicester en 2003 avec lequel il joua la finale de la coupe d’Europe 2007 et remporta le titre anglais la même année après deux échecs consécutifs en finale. Consacré en Angleterre, le joueur du Pacifique Sud rejoint alors l’USAP. Son gabarit hors norme, sa puissance, font toujours des ravages. Avec Henry Tuilagi, Perpignan lève le bouclier de Brennus, en 2009, au Stade de France ! Pour son jubilé, en juin 2016, généreux à la ville comme dans le jeu, il reverse les recettes du match à la famille de Jerry Collins, disparu quelques jours avant. Les invités des Trophées du sport se souviennent aussi du haka des frères Tuilagi sur la scène de la salle du Dôme en hommage à leur copain All Black.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu