Le Bar à Vins
9 juillet 2016
Deux carcassonnaises au Rallye des Gazelles
12 décembre 2016
Show all

Pépé l’Obsédé

Bienvenue dans la fan zone érogène de Pépé DISSAC. Pas mal de bourlingues de night, avec son pétarel et son borsalino, une fureur de vivre tendance «Jimmy» un peu plus déglingué, une gueule, une dégaine « d’Usual Suspect » les cinéphiles s’y retrouveront.

L’artiste peintre, a un faible pour les liens sociaux : de sa twittosphère, aux potes qui trainent comme lui jusqu’à plus d’heures, en passant par les liens sexuels, ceux qu’il utilise pour coller de jeunes femmes sur sa toile. Il n’en faudra pas plus pour se tailler une solide réputation d’homme à femmes, celles qu’il ne cesse de peindre et de dépeindre, des portraits, des corps, des femmes un peu manga, des femmes ultimes, corps customisés, culs somptueux et grands yeux grand format qui dérangent l’inquiétude de son existence, sur ses acryliques en noir et blanc.

C’est d’après lui plus graphique, plus élégant. Au restaurant Bio le 104 Pépé DISSAC en remet une couche toujours en noir et blanc, l’image de la vie pour lui avec la même obstination de la femme fatale, totale, des femmes encore, un périple encore bouleversant ! Ses toiles sont comme des aveux, parfois obscènes, souvent touchants, comme sa vie où l’on retrouve l’absence de l’ami et par conséquent de la mort. Mais avec Pépé DISSAC on sait que la vie ne s’arrête jamais, la femme non plus.
Exposition Pépé DISSAC au Restaurant Bio le 104 – 104, Rue de Verdun • Carcassonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *